Florence SÉJOURNÉ

Florence SÉJOURNÉ

Florence SÉJOURNÉ

Présidente Directrice Générale DA VOLTERRA & Présidente de l'Alliance BEAM - Paris - France

Florence Séjourné est présidente directrice générale de la société de biotechnologie DA VOLTERRA, basée à Paris, qui développe des produits innovants pour protéger le microbiote des effets délétères des résidus d’antibiotiques, pour lesquels le besoin médical est grandissant. Son produit le plus avancé, DAV132, est un produit innovant et unique actuellement en étude clinique de phase 2, conçu pour combattre les effets nocifs des antibiotiques sur le côlon.
Avant de rejoindre Da Volterra en 2008, Florence a co-fondé et développé pendant 11 ans Genfit (Euronext GNFT), aujourd’hui société européenne de biotechnologie leader dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires, avec un focus particulier sur la stéatohépatite non-alcoolique ou NASH. Florence a donc l’expérience d’aventures entrepreneuriales réussies et la capacité de mettre en place et de diriger une organisation hautement qualifiée depuis la recherche et la découverte de médicaments jusqu’aux dernières phases de développement clinique avancé et l’accès au marché.
Florence a été formée en France (Mines Paritech, Major en Biotechnologie) et détient un master en Pharmacie et Bioingénierie de l’Université de l’Illinois à Chicago.

Encouragée par le fondateur de Da Volterra, le Professeur Antoine Andremont, leader d’opinion renommé dans le domaine de la résistance aux antimicrobiens, Florence a contribué activement aux discussions de divers groupes, principalement en Europe et aux Etats-Unis, sur les business models créatifs et les mécanismes d’incitation pour faire face à la problématique économique de l’innovation dans l’antibiorésistance et les infections bactériennes. En tant que PDG de Da Volterra, elle a lancé l’Alliance BEAM, qui représente plus de 50 sociétés biopharmaceutiques européennes, de 14 pays, impliquées dans le développement de produits innovants pour lutter contre la résistance antimicrobienne. Les objectifs de l’Alliance BEAM sont de collaborer avec la communauté d’acteurs dédiés à la mise en œuvre de stratégies tangibles et de donner à ses membres, petites et moyennes entreprises, une voix unique pour proposer et soutenir des politiques et des mesures incitatives en R&D dans la lutte conte l’antibiorésistance, en Europe. En parallèle, Florence a participé en tant que représentante des entreprises innovantes en santé dans la résistance antimicrobienne, à une série de groupes de travail en France qui ont abouti à des décisions structurelles et des incitations par le gouvernement français, afin de s’attaquer au problème de l’antibiorésistance. (Carlet’s report, Comité Stratégique de Filière – Mesure 11 axée sur antibiorésistance, feuille de route AMR Novembre 2016).